en ce moment

MUSÉE FERMÉ

Jusqu'à nouvel ordre

Prenez soin de vous, nous sommes impatients
de vous retrouver pour continuer à partager
le plaisir d’être au musée.

Agenda

octobre

novembre 2020

décembre
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4
5
6
Events for 1 novembre
Aucun événement
Events for 2 novembre
Aucun événement
Events for 3 novembre
Aucun événement
Events for 4 novembre
Aucun événement
Events for 5 novembre
Aucun événement
Events for 6 novembre
Aucun événement
Events for 7 novembre
Aucun événement
Events for 8 novembre
Aucun événement
Events for 9 novembre
Aucun événement
Events for 10 novembre
Aucun événement
Events for 11 novembre
Aucun événement
Events for 12 novembre
Aucun événement
Events for 13 novembre
Aucun événement
Events for 14 novembre
Aucun événement
Events for 15 novembre
Aucun événement
Events for 16 novembre
Aucun événement
Events for 17 novembre
Aucun événement
Events for 18 novembre
Aucun événement
Events for 19 novembre
Aucun événement
Events for 20 novembre
Aucun événement
Events for 21 novembre
Aucun événement
Events for 22 novembre
Aucun événement
Events for 23 novembre
Aucun événement
Events for 24 novembre
Aucun événement
Events for 25 novembre
Aucun événement
Events for 26 novembre
Aucun événement
Events for 27 novembre
Aucun événement
Events for 28 novembre
Aucun événement
Events for 29 novembre
Aucun événement
Events for 30 novembre
Aucun événement
Facebook PAB

FACEBOOK

6 jours il y a

Musée PAB

UNE ŒUVRE / UN MUSEE
Braque, Les oiseaux noirs 1956

Prenons notre envol aujourd’hui pour évoquer la notion de silhouette, au travers de l’œuvre de Georges Braque (1882-1963), Les oiseaux noirs, réalisée en 1956. Peintre, sculpteur et graveur français, il commence à introduire le thème de l’oiseau dans ses compositions à partir de 1952, suite à une commande d’André Malraux pour décorer le plafond de la salle Henri II du Louvre. De son observation des oiseaux à la Réserve zoologique et botanique de Camargue en 1955, Braque en revient subjugué par l’envol de grands oiseaux comme les flamands rose. « Métaphore de la palette aux ailes inspirées » comme il se plaît à le dire et symbole de liberté, c’est à partir de cette date que le motif de l’oiseau sera intégré pleinement à son travail et que la fascination de l’artiste pour ce thème ne cessera d’être traité jusqu’à sa mort. De cette vision, il en tirera des formes aériennes, stylisées pour en faire des silhouettes simplifiées à l’extrême comme on le voit dans cette réalisation. L’artiste représente ici deux volatiles en plein vol. Ils se superposent à une ombre noire travaillée en aplats sur un fond de couleur blanc. Ces deux silhouettes d’oiseaux voient leur contour délimité par un trait blanc permettant de marquer le contraste avec cette ombre planant derrière eux, mais aussi de créer une certaine profondeur dans l’espace. Dépouillés de superflus, ces oiseaux, inspirés du réel, deviennent dans l’œuvre de Braque, des créatures de son imaginaire simplifiées à l’essentiel par la pureté et la sobriété des formes.
Oiseaux de bon ou de mauvais augure c’est à vous de décider ce que vous voulez y voir ….

Les oiseaux noirs, 1956
Gouache et crayon sur papier marouflé sur carton
18,5x23,5cm
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook